Portage — mes favoris

Aujourd’hui, j’ai envie de partager quelque chose qui a littéralement révolutionné ma vie de maman, celle de mon bébé et celle de mon conjoint : le portage. Ce mot n’a peut-être encore aucun sens pour vous (mais pour moi ça veut dire beaucoup – oui OK, je sais, on fait plus cette blague depuis 1990…) mais si après cet article vous n’êtes pas convaincus, alors c’est que vous êtes tordus (j’vois pas d’autres explications….)  😆

Le portage consiste tout simplement à porter un enfant. Que ce soit dans les bras ou dans un « moyen de portage », un enfant a besoin de passer du temps porté par la / les personne.s qui s’occupe.nt de lui (et ce pour son bon développement physique et psychique, je vous renvoie d’ailleurs à la lecture suggérée par Priscilla du blog aimeresttoujoursrose.fr : Porter bébé de Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau pour en apprendre plus sur cette pratique indispensable).

Porter son enfant (surtout avant l’acquisition de la marche – bien que le portage soit parfaitement compatible avec cette acquisition) a le double avantage de satisfaire le besoin de proximité de l’enfant et de rendre plus disponibles les bras du porteur, qui pourra alors s’adonner à tout un tas d’activités « portage-friendly » (à condition de respecter quelques règles élémentaires de sécurité).

Pour avoir une information complète sur le portage je vous invite à faire un tour sur le très bon site portersonenfant.fr qui en plus de faire un gros récapitulatif sur les divers moyens de portage existants, vous explique toutes les règles à appliquer pour que le portage soit physiologique, respectueux et sécuritaire (tant pour leur porteur que pour le porté).

Maintenant, je vais vous présenter mes 3 moyens de portages favoris (pour un bébé sachant s’asseoir seul, sans maintien ni aide) ceux sans qui je ne pourrais désormais plus vivre sereinement, ceux qui me sauvent la vie lors des poussées dentaires, les jours de froid, pour cuisiner librement, pour me laver les dents convenablement, pour repasser sereine, etc. Bref, vous l’avez parfaitement compris : le portage c’est la vie !

L’écharpe tissée ring sling

Cette écharpe au nom particulier (= écharpe à anneaux) a le gros avantage de pas nécessiter de nouage ni de savoir-faire particulier ! Pour les personnes n’ayant jamais porté, je pense donc qu’il s’agit d’une excellente entrée en matière. Il existe des ring sling en tissus stretch (comme la Petite Écharpe Sans Noeud de JPMB) offrant un certain rebond, ou bien en tissus tissé. Pour ma part, connaissant la tonicité d’Alice, j’ai tout de suite opté pour une écharpe tissée, me garantissant un maintien absolu et un confort impeccable pour elle et pour moi !

Après quelques recherches rapides sur le web, j’ai jeté mon dévolu sur l’écharpe BB Sling de Babylonia. Je l’ai trouvée d’occasion (sur un groupe Facebook dédié au portage* aux alentour de 35€ avec frais de port) assez rapidement, et je n’ai pas hésité longtemps car je savais que de toute manière, je pourrais la revendre si elle ne me convenait pas8… Aussitôt reçu, aussitôt testée, Alice comme moi étions absolument comblées ! Cette écharpe a pour moi un gros avantage : elle s’installe en quelques secondes. Elle est donc parfaite pour un portage d’appoint, sur des moments courts et brefs à la maison ou en sortie. Le portage étant asymétrique (= sur un seul côté du corps) je ne trouve pas que ce soit confortable pour le porteur au-delà de 30 minutes, même si ça soulage considérablement les bras !!

Le porte-bébé préformé

Le porte-bébé préformé, c’est une sorte de « sac à bébé / sac-à-dos », qui permet un portage ventral ou dorsal avec une répartition du poids du porté parfaitement équilibrée (pas avant que l’enfant ne sache tenir assis seul sans aide ni maintien). Généralement pourvu de bretelles larges et rembourrées, il assure un confort optimal pour le porteur. La plupart des modèles étant réglables à 100%, n’importe qui peut porter n’importe quel bébé ! Quelle que soit la corpulence du porteur et du porté, le porte-bébé est modulable et s’adapte. En plus de ça, il est très facile à installer, puisqu’il n’y a pas de noeud à réaliser. Le porte-bébé, contrairement à l’écharpe sling, garantit un portage confortable, permettant de porter sur de longues durées (par exemple, une randonnée en forêt ou une journée shopping avant Noël !). Chez nous, c’est le PhysioCarrier de chez JPMBB qui nous a séduits, pour tous les points positifs sus-cités, mais également pour l’option « été » que propose ce modèle avec une couche de tissus amovible qui peut être relevée afin de dévoiler un tissus très aéré (de type filet) offrant une aération optimale du porté en cas de températures élevées. Habitant dans le Sud-Ouest de la France, certaines journées peuvent être très chaudes entre mai et octobre (même à l’ombre), la possibilité de pouvoir utiliser le porte-bébé même sous 30°C était donc très séduisante ! Je retiens donc 2 avantages à utiliser un préformé : rapide à installer et adaptable. Cependant, je trouve que ce type de porte-bébé ne garantit pas un confort absolu au porté, notamment en cas de sieste (car vous découvrirez qu’un enfant dort parfaitement bien lorsqu’il est porté !…). C’est pourquoi je vais vous présenter le moyen de portage qui pour moi regroupe tous les points positifs du préformé + le confort d’une écharpe…….

Le MeiTai (ou porte-bébé chinois)

 

Il m’aura fallu attendre 11 mois avant d’oser acheter un MeiTai… et quelle bonne idée j’ai eu ! Derrière son aspect un peu bizarre… Oui, on ne va pas se mentir, ce bout de tissus semble bizarre quand on n’y connaît rien en portage… (Pour tout vous avouer, je trouvais même ça super moche… mais ça c’était AVANT de tester et d’en tomber folle amoureuse !) se cache la Rolls des porte-bébés ! Il existe différents types de MeiTai, plus ou moins réglables, plus ou moins hybrides (= combiné à des éléments du porte-bébé) mais ils sont tous en tissus tissé (pas de stretch). Pour ma part, j’ai choisi un modèle un peu plus élaboré qu’un MeiTai classique car j’ai certaines exigences en terme de portage (bah oui, quand on porte minimum 3h par jour, on peut se permettre d’avoir quelques exigences !). J’ai donc choisi le MidTai+ de chez Ling Ling d’Amour (pendant les soldes, faut pas pousser non plus !). Moi qui avais peur des nouages (j’aime pas les trucs trop compliqués avec mon bébé…) j’ai eu l’agréable surprise de parvenir à une installation quasi parfaite en moins de 5 minutes, avec en prime une Alice profondément endormie sans râler (fait rare). C’est à ce moment-là que j’ai su que ce MeiTai allait révolutionner ma vie ! Le modèle que j’utilise combine des bretelles rembourrées et du tissus déployables, ce qui assure un confort inégalable ! Ce qui me plaît beaucoup c’est la possibilité de pouvoir nouer le porte-bébé autour de la taille, beaucoup plus adaptable que la ceinture, réglable mais limitée, du porte-bébé décrit au-dessus. Ayant une taille très fine (pas comme les hanches lol) je peux ajuster la ceinture à la perfection, ce que ne me permet pas le PhysioCarrier de JPMBB. De cette manière je peux porter haut dans le dos et surtout mieux répartir le poids. Le tissus est vraiment confortable et de grande qualité, je pense qu’à l’usage il va s’attendrir et devenir encore plus confortable (bien que nous ayons déjà atteint du haut niveau en terme de confort !!). Un vrai doudou, qui peut se ranger dans un sac à main (pas comme le PhysioCarrier qui est vraiment encombrant) qu’on peut même garder sur soi si on a pas de quoi le ranger (j’ai testé, en le plaquant bien contre soi c’est franchement pas vilain) et qu’on peut utiliser jusqu’à au moins 15kg ! En gros, c’est à mon sens le moyen de portage idéal et qui répond à toutes mes attentes de porteuse.

Je précise que je porte Alice seulement en dorsal (à de rarissimes exceptions) car elle n’apprécie pas le ventral avec moi. Si je la porte en ventral je sais qu’elle va finir par râler, s’énerver, pleurer et va tenter de s’extraire (chose assez pénible). J’opte donc toujours pour la solution dorsale, et c’est quasi toujours gagnant !

Pour les nourrissons (de la naissance jusqu’à l’acquisition de la position assise sans aide ni maintien) je recommande donc au minimum une écharpe ring sling (si je l’avais eue dès le départ je pense que je me serais épargnée ma désormais fidèle tendinite au poignet gauche…).

J’encourage également tous les futurs et nouveaux parents à suivre un cours de portage (avec une personne formée au portage physiologique) afin de choisir le moyens de portage le plus adapté à leurs besoins et usages. Ça aussi, si je l’avais su avant, je l’aurais fait sans hésiter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *