Allaiter un bébé prématuré

La semaine mondiale de l’allaitement a lieu chaque année du 1er au 7 août. Cette semaine particulière est pour moi l’occasion de livrer un témoignage qui, je l’espère, pourra encourager et soutenir toutes les mamans de bébés prématurés qui souhaitent allaiter.

La mise en place de l’allaitement n’est déjà pas évidente en temps normal (tant les équipes médicales sont mal formées, malgré leurs bonnes intentions…) mais alors lorsque bébé n’est pas là pour quelque raison que ce soit, ça l’est d’autant plus.

Mesdames, il vous faut puiser la force au plus profond de vous et vous rappeler chaque seconde que ce que vous faîtes est merveilleux. Restez fortes et gardez le cap. Un jour, vous vaincrez ! Ici, il aura fallu 12 jours pour que notre petite guerrière se sèvre de l’assistance respiratoire et alimentaire. 12 petits jours durant lesquels j’ai minutieusement tiré mon lait (toutes les 3h, jours comme nuits, avec parfois des larmes de désespoir se mêlant au précieux lait tiède). Sur le moment, tout ça semble une éternité, une vie. Mais je vous assure que ça vaut la peine. Aujourd’hui, nous fêtons un peu plus de 6 mois d’allaitement, et je veux que mon témoignage vous permette d’être rassurées. Je veux vous donner espoir et confiance. Ce que vous faites n’est pas inutile, bien au contraire. Ce que vous faites est difficile, mais pas invincible. Croyez en vous et en votre bébé, et soyez fières 

Si vous rencontrez des difficultés pour allaiter (que votre bébé soit prématuré ou non) je vous invite vivement à contacter au plus vite un.e consultant.e IBCLC (seuls professionnels de santé réellement formés à l’allaitement) afin d’être accompagnée et soutenue dans votre projet d’allaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *